dechavanne

Le producteur et animateur de télévision Christophe Dechavanne a obtenu le retrait des kiosques de la dernière édition du magazine Choc , sur décision en référé d'heure à heure du président du tribunal de grande instance de Paris, a annoncé l'avocat du plaignant.

Choc publie dans sa dernière édition des photos montrant M. Dechavanne nu, de face.

Le jugement ordonne le retrait immédiat de tous les points de vente aux frais du titre, sous astreinte de 100 € par infraction à compter du 6 février. La suppression des photos en question sur le site du magazine, a également été ordonnée.

Christophe Dechavanne qui a obtenu une provision de 15.000 € au titre des dommages et intérêts, "se félicite de cette décision qui rappelle qu'il y a des limites qui ne peuvent être dépassées".